Dans les jupes de ma maman

Je sais, cela fait une éternité que je n’ai pas écrit d’article. À vrai dire, cela fait si longtemps que j’en ai honte. Bon, j’ai quelques circonstances atténuantes qui vont, je l’espère, calmer votre colère!

Tout d’abord j’ai terminé la rédaction de mon mémoire de master. À la dernière minute, c’est vrai, mais terminé. Le problème quand on travaille toute la journée sur un ordi, dans une ville aussi belle que Vienne, le soir c’est pas facile de s’enfermer dans sa chambre, de rallumer l’ordi et de taper les quelques pages qui rapprochent la rédaction du mémoire de la fin. Ce jour béni est arrivé il y a deux semaines, enlevant par la même occasion le poids pesant sur mes épaules depuis plusieurs mois. Après le mémoire et quelques soirées de répit pour fêter ça, il a fallu que je me lance dans mon rapport de stage, bien plus rapide à écrire mais encore fallait il s’y mettre.

537038_10151837471194242_1437428191_n

Bref, j’ai tout terminé dans les temps et ai préparé mon retour en France… Ainsi que mon départ pour Berlin! En effet, je vais commencer mon travail à Berlin en tant que « Marketing Communications Coordinator » pour Impossible à partir du 30 Septembre! Je suis donc actuellement activement à la recherche d’un appartement, d’où je pourrai continuer la rédaction de ce blog au chaud et à l’abri (y’a pas de wifi sous les ponts…)

Pour l’heure, je suis tout fraîchement rentrée d’une semaine en Bretagne. J’ai enfin pu tirer un trait sur mes études, avec la soutenance du mémoire, et surtout j’ai passé du temps avec mes proches. La soutenance s’est passée à merveille, les retrouvailles aussi. Ma famille et mes ami(e)s me manquaient terriblement depuis que je suis partie en mai.

1238802_10151842000489242_265413150_n

Mon neveu fait de plus en plus de bêtises et ma mamie est toujours aussi adorable. Ma tante est bronzée à force d’habiter si près de la mer et de travailler à l’extérieur. Ma sœur est belle avec une perruque orange. D’ailleurs mon cousin est aussi drôle en brun ou en roux, ainsi que sa merveilleuse femme.

1240273_10151826738209242_1044532653_n

Ma deuxième sœur est plus belle que jamais, elle prépare son mariage, son futur mari se consacre à son brillant avenir en tant que magicien amateur (ses tours me laissent sans voix!).

1235544_10151842064504242_647478557_n

Mon amoureux est toujours aussi parfait. Mes ami(e)s ont de nouveaux projets et de nouvelles vies en perspective. Mon papa, lui, cherche à dynamiser la production de son petit potager au fond du jardin, qui a pourtant produit (au bas mot!) un million de tomates et trois milles courgettes.

Mais celle dont je veux vous parler aujourd’hui, c’est ma maman.

IMG_3468

Comme je l’ai fait lors d’un article précédent, c’est à travers deux vêtements que je vais vous parler d’elle… Et lui parler, aussi.

Mes parents sont souvent venus me rendre visite lorsque j’étais en vadrouille, que ce soit à Tübingen lors de mon semestre Erasmus en Allemagne, à Vienne, en 2010 et encore cette année. Ils n’ont pas fait le détour jusqu’à New York, pourtant ce n’est pas l’envie qui leur manquait.  Mais ce que vous devez savoir sur mes parents, c’est qu’ils sont plutôt cools. Quand nous étions petites, ils nous trainaient à droite à gauche (souvent dans les coins de France où on mange bien, genre l’Aveyron) et toujours en camping. Cette habitude, ils ne l’ont pas perdue et continuent de camper lorsqu’ils voyagent… À l’exception de cette fois-ci, où ils ont habité dans un joli appartement dans le même quartier que moi à Vienne. Mais par la suite, c’est avec une tente plantée qu’ils ont découvert Salzbourg puis le lac de Constance.

Mes parents aiment prendre leur temps en voyage, mais aiment aussi tout voir. Ils aiment sortir de la ville en voiture et se promener sur les petites routes de campagne, certains de trouver quelque chose d’exceptionnel au bout du chemin, par hasard. Ce goût de la découverte, c’est à eux que je la dois, cette curiosité à toute épreuve j’aimerai encore en faire usage à presque 60 ans.

IMG_3465

Ils aiment aussi me donner des conseils, trop parfois, oubliant que je ne suis plus la petite fille qu’ils pouvaient guider sans que je demande pourquoi. Parfois on se prend le bec, mais ça ne dure jamais vraiment longtemps. Je ne les remercie jamais assez pour ce qu’ils ont pu faire pour moi et qu’ils continuent d’ailleurs à faire. Ils n’ont pas besoin de me dire qu’ils sont fiers, je le sais car ils me soutiennent dans tous mes choix.

Ma maman me demande souvent des nouvelles, elle veut toujours que je lui raconte tout. Maintenant que je vis loin, c’est plus difficile de partager tout ce qu’il se passe dans ma vie. Lorsqu’on a eu l’habitude de passer beaucoup de temps avec ses trois filles, difficile maintenant de les voir loin, sur un écran. Je fais mon maximum pour ne pas abimer notre relation, et au contraire pour qu’elle évolue vers de nouveaux horizons.

IMG_3286 - Version 2

Et puis, en fait, ma maman n’est jamais si loin que ça. Elle est tout le temps dans mon placard. Bon, pas vraiment (ce serait un peu bizarre, j’avoue), mais à travers deux jupes que je lui ai subtilement subtilisé. Ces deux jupes ont pour moi une signification particulière, et quand je les porte je sens qu’elle est près de moi. Elles sont toutes les deux assez longues et je préfère les porter en bustier, du moins en été. Elles ont une allure tout à fait différente comme ça, et quand j’en ai marre je leur redonne leur fonction initiale, celle d’arriver au niveau de mes chevilles.

La première est une jupe à grosses fleurs, très printanière, très fraîche, qui me met de bonne humeur chaque fois que je l’enfile. Elle vole quand il y a du vent. Je l’aime vraiment, et elle va me suivre encore longtemps, même si je vais devoir la bricoler un peu parce qu’elle a tendance à tomber de manière un peu aléatoire.

IMG_2642

La deuxième est tout à fait unique, puisque c’est une création originale de ma maman, qui est couturière à ses heures perdues, ou du moins qui l’était avant de s’occuper de nos plis de pantalons et de recoudre nos boutons. Je l’aime particulièrement, cette jupe, j’adore le motif qui me donne l’impression de prendre le large même aussi loin de la mer.

IMG_3101

Ces deux jupes me font toujours penser à elle, et elle ne s’en doute surement pas. Et pourtant, si elle savait tout ce que je pense d’elle. Il est sans doute temps de le lui dire.

Ma maman, elle sent toujours bon, elle s’habille toujours bien, elle ne sait jamais quelle tête faire quand on la prend en photo, mais quand elle sourit naturellement c’est là qu’elle est jolie. Ma maman, elle a les cheveux tout blanc, mais elle ne les teint pas, et ça lui va très bien. Elle pense toujours aux autres avant de penser à elle, et elle se plie toujours en quatre quand on débarque tous à la maison. C’est vrai, elle veut toujours que tout se passe bien, et qu’on se sente chez nous. Elle a toujours de gentilles attentions, elle aime cuisiner ce qu’on aime quand on est là, elle arrive aussi toujours à faire un plat délicieux même quand il lui manque la moitié des ingrédients de la recette. Ma maman, elle écoute de la bonne musique, souvent à fond dans la voiture, souvent à fond dans le salon. Elle ne sait jamais s’arrêter, c’est d’ailleurs difficile de lui parler pendant longtemps sans qu’elle ne trouve quelque chose à faire en même temps.

Maman, je sais que tu es assise derrière ton écran, à lire cet article. J’espère que tes yeux ne sont pas trop embués, mais je vais profiter d’avoir ton attention pour te glisser quelques mots que je ne dis pas assez souvent à mon goût, et que tu pourra relire autant de fois que tu voudras

– Je t’aime, maman, et tu es merveilleuse.

IMG_3467

Publicités

Une réflexion sur “Dans les jupes de ma maman

  1. Ma puce, j’adore le portrait et la description exacte de ta Maman!!! elle est vraiment super chouette mais avant être ta Maman elle est était ma sœur adorée !!Lala l’air de rien !!! bien que moi, enfant je l’embêtais fort, mais moi aussi je l’aime mais surtout ne lui dis pas!!!elle est toujours là pour me dépanner ; m’aider dans les coups durs et mes projets si petits soit ils en ce moment et tout ça avec le sourire, enthousiasme et la volonté de rendre service…ton père aussi d’ailleurs!! enfin c’est si bon t’avoir une famille sur qui compter!!! eh!!! moi aussi je t’aime moi non plus!!!! BISOUS à tout de suite dans mes pensées!!!Cellou ta tante adorééééeeee!!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s